“Death Of A Diva”, une tranche de franche rigolade

  • par

Une histoire qu’Agatha Christie aurait pu imaginer si elle était née dans les années soixante et avait un penchant pour les histoires un peu plus olé-olé que les siennes, certes excellentes, le tout raconté dans un style qui mélange Joe Keenan pour son esprit ironique et son ton cabotin et Elizabeth Peters pour l’écriture très britannique. Non seulement ai-je gloussé presque tout le temps, j’ai carrément ri aux éclats! Pour savoir de quel livre je parle, rendez-vous sur 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *