Aller au contenu

news

Dirk et le Premier ministre… un avant-goût

Dirk Bormann se trouve toujours en Suède, tout seul dans la maison de sa tante Karin et de son nouveau mari Sven, sur une île isolée à trois heures de Stockholm…

Quand je me suis réveillé, je me suis immédiatement rappelé quel jour on était aujourd’hui. Mon cerveau fonctionne de manière mystérieuse, vous savez. J’oublie souvent des noms ou des mots en un clin d’œil, je les confonds. Mais les dates et les événements ? Ça, je m’en souviens sans faute.

Alors oui, je savais qu’aujourd’hui était un jour spécial pour moi. Ça ne devrait pas être le cas, mais ça l’était. Je savais aussi que ce ne serait pas une journée de bonheur, mais une journée de merde. Pour des raisons. Ne me posez pas de questions.

Je me suis extrait du lit, déjà grincheux, j’ai pissé, j’ai jeté des vêtements au hasard sur mon corps nu, et je me suis traîné dans la cuisine pour préparer un bon gros litre de café. Il me le fallait fort, et il me le fallait aussi noir que mon humeur.

La météo était géniale. Du soleil, des températures douces, une légère brise d’été. Les oiseaux chantaient, ce qui était la seule chose à couper le silence assourdissant de l’île.

Ach, Stinksö. Quelle barbe. En allemand, nous dirions que c’est un endroit, « wo Fuchs und Hase sich gute Nacht sagen ». Où le renard et le lapin se disent bonne nuit. En français, nous l’appellerions « le trou du cul du monde ». Plutôt explicite, non ? Je suis sûr que les Suédois ont un mot encore plus court et plus simple. Ils disent « Stinksö ».

Oui, exactement. C’est le nom de mon île maudite.

Je vous en prie.

À onze heures du matin, je prenais mon énième tasse, assis sur la terrasse, regardant d’un air maussade le bosquet devant moi, pensant, Mon Dieu, nature, nature, nature… comment tant de nature est-elle arrivée ici ? Genre, des tonnes, et partout aussi ; nature verte et pleine de sève et débordant de vie. Pouah.

C’est là que la ligne fixe a sonné. Nous n’avons pas de Wi-Fi ici, mais une ligne fixe en état de marche. Allez comprendre pourquoi.

Tasse à la main, je me suis précipité à l’intérieur car allô, les vivants me contactent.

La personne au bout du fil s’est avérée être ma tante Karin.

« Bonjour, chéri », a-t-elle lancé.

« Salut, Tatie. »

De son côté, quelqu’un a crié un avertissement dans une langue qui ressemblait étonnamment à du… grec ? Qu’est-ce que c’était que ça ? Ma tante était censée voguer sur la mer Baltique ! Avant que je puisse demander ce qui se passait, elle a dit chaleureusement : « Je suppose que j’ai pas besoin de te demander comment tu vas. Alors, je vais plutôt demander : comment tu t’en sors ? »

« Je vais bien, Tatie. »

« Hmph. »

« Je te jure. Je comprends même pas pourquoi tu me poses la question. »

« Arrête. Nous savons tous les deux quel jour nous sommes aujourd’hui, et nous savons tous les deux à quel point t’es toujours abattu. »

« Je suis pas abattu, Tatie ! »

« Me raconte pas de salades ! » Son ton était vif. Tante Karin ne fait pas dans la patience.

Nous sommes restés silencieux un moment. Un pivert a toc-toc-toqué sur un arbre derrière la maison. Puis, ma tante a murmuré doucement : « Ah, ce que j’aimerais être avec toi, mon chéri. »

« Tu ferais quoi ? Me tenir la main ? Me tapoter la tête ? »

Elle a gloussé. « Comme si ça avait déjà changé quelque chose. Non, nous pourrions discuter. »

« Nous sommes en train de discuter, là. »

« Face à face, petit idiot. »

Je me suis lové dans ma chaise en bois en me grattant la tête. « Crois-le ou pas, il y a rien à discuter. » Je l’ai entendue à nouveau faire « Mmph ! », alors j’ai ajouté : « Rien dont je ne voudrais discuter. »

« Ça fait cinq ans jour pour jour ! Je pense que tu devrais commencer à exprimer tes émotions. »

« Il y en a pas. »

« Connerie. C’était ta mère, pour l’amour de Dieu. »

« Sur le papier. »

Tante Karin a soupiré. « Pour quelqu’un qui prétend pas être affecté, t’as l’air assez énervé, chéri. »

Sa voix était si tendre que j’ai finalement cédé. « D’accord. Je suis peut-être un peu pensif aujourd’hui. Exactement pour les raisons que tu suggères. Le fait que je sois coincé dans ce dernier avant-poste nordique de la civilisation m’aide pas. Pas plus que la perspective de rien avoir à faire de la journée. »

« Pourquoi t’as pas pris le ferry pour Stockholm, ce matin, mon chéri ? »

« Je me suis réveillé trop tard. »

« Tu pourrais toujours prendre celui de midi. »

J’ai soupiré. « Je sais que ça a l’air fou, mais je préfère éviter la foule, aujourd’hui. » Je ne lui ai pas dit que je n’avais pas quitté Stinksö depuis une semaine car elle se serait inutilement inquiétée. « Je pense que je vais faire une promenade, plus tard. Ou peut-être allez voir Gunnar. J’en suis pas sûr. Tu sais à quel point il est bavard. Je vais probablement rester ici et parler à un écureuil. »

Tante Karin a gloussé. Puis, elle a dit : « Pourquoi tu descends pas au hangar à bateaux ? Je suis sûr que t’y as même pas encore été faire un tour. Tu pourrais, je ne sais pas, aller nager. »

J’ai grommelé : « J’ai toujours su que t’étais folle, Tatie. Mais là, tu donnes un sens nouveau au mot ‘folie’. La flotte est à 15°C tout au plus ! Si tu veux me tuer, sache que je lègue mon argent à des organisations d’aide aux homos. T’auras pas un centime. »

Elle a ri de bon cœur. « Espèce de garçon stupide. Comme si je voulais ton argent. Okay, va pas nager. Fais autre chose. Il y a un bateau à rames, par exemple. »

J’ai entendu Oncle Sven dire quelque chose, que Tante Karin a immédiatement relayé. « On me dit qu’il y a aussi des kayaks. T’as pas adoré faire du kayak en Grèce, l’année dernière ? »

« Si, mais principalement parce que j’ai eu une courte aventure avec ce type au centre de sports nautiques. Stavros, c’est ça ? »

« Le jeune grand et beau avec le piercing à la lèvre ? Il s’appelait pas Yiorgos ? »

« Mais non, ça, c’était le serveur du café de la plage. Celui avec la pieuvre tatouée sur son bras. »

« Alors, c’était Christos. »

« Ou Dimitrios. »

« Athanasios ? »

« Peut-être Thermos. Peu importe. » J’ai soupiré. Elle est presque aussi mauvaise pour les noms que moi.

« Mais le kayak est une bonne idée », Tante Karin a insisté. « Je suis sûre que tu aimerais ça. Les petites îles autour de Stinksö sont si belles, si sauvages et naturelles… »

J’ai fait un bruit incrédule parce que davantage de nature ?

« … et elles sont faciles d’accès. Tu pourrais passer la journée sur une belle plage et penser à autre chose que… »

Je l’ai coupée : « D’accord, d’accord. Je vais y réfléchir. »

Nous avons discuté un peu plus, et j’ai appris que je n’avais pas halluciné. Tante Karin et Oncle Sven n’étaient en effet pas quelque part entre le Kattegat et Saint-Pétersbourg, comme je le croyais naïvement, mais en Grèce. Dans la maison de ma tante, où j’ai séjourné l’été dernier et où j’ai réussi à baiser le grand et beau Stavros à la lèvre percée, ou quel que soit son nom. Et Yiorgos avec le tatouage de pieuvre. Parmi d’innombrables autres.

« J’ai dit à Sven que j’avais besoin de soleil et de chaleur », a déclaré Tante Karin en guise d’explication. « Je voulais aussi descendre de ce bateau. »

« C’est un yacht, pour l’amour de Dieu », Oncle Sven a protesté en anglais. Il a dû comprendre le mot allemand « Boot », ce qui m’a fait supposer que le mot suédois était similaire. Oui, ma tante et moi parlons en allemand. Parce que nous sommes allemands.

Tatie a dit d’un ton apaisant : « Bien sûr, mon petit sucre d’orge. Un yacht. »

J’ai ri. Tante Karin… Elle est vraiment unique en son genre. Connaissez-vous beaucoup de gens qui aiment les croisières mais détestent être sur un bateau ? Ou sur un yacht, en l’occurrence ?

Quand on a raccroché, je me sentais mieux. Sur un coup de tête, j’ai décidé de suivre la suggestion de Tante Karin. Le kayak, vous savez. Qu’est-ce que j’avais à perdre ?

Ce passage est extrait de mon nouveau roman Comment attirer un Premier ministre dans son lit, le troisième et dernier tome de la trilogie de comédies romantiques Les Cœurs légers. Il sortira le 30 juillet prochain sur Amazon, la Fnac et Kobo et peut d’ores et déjà être précommandé au prix spécial lancement de seulement 3,90 € (ebook). Le format broché sera disponible un peu avant le 30 juillet, lui aussi au prix spécial lancement de 9,90 €.

Pre-release excerpt of “How to Bed a Prime Minister”

[Dirk Bormann has just met Sven Bergson in a quite peculiar manner. Here they are now sitting in Sven’s living room about to have coffee…]

I offer him my best, apologetic smile. “I’m really sorry. In normal circumstances I’m less clumsy with people. Could we rewind the whole conversation, please? First, I want to thank you for having rescued me. You saved my life out there. Without your swift intervention, I certainly would have died.” I extend my hand. “My name is Dirk. Dirk Bormann.”

Still amused, he shakes my hand without taking his eyes off me. “It’s a pleasure. I’m Sven Bergson.”

“Sven. Obviously.”

His eyebrows rise while he leans forward and pours coffee into the mugs. He keeps one and hands me the other. “What’s that supposed to mean? In Sweden we aren’t all named Sven, you know.”

I take the cup, nod my thanks, and say, “Of course not. You’re all named Gustaf. Everyone knows that.”

His eyebrows rise even higher. “I beg your pardon?”

“Like in that Krisprolls ad. When that guy eats the Krisprolls on the sly, and his wife says, ‘Gustaf!’”

For a second, he’s too stunned to speak. Then he laughs. “That must be the silliest thing I ever heard. So silly it even makes sense, somehow. But why did you say ‘obviously’ when you heard my name?”

“Because for once I’m lucky. In fact, I’m terrible with first names. But I think Sven will be easy. I won’t mix it up with Sten or Kent, for starters. Nor confound it with Gustaf.”

“What?” He studies me with the earnest expression of an entomologist who has just discovered a new and fascinating bug. 

I guess I must be honest for once. “I’m dyslexic.” I shrug as if that doesn’t bother me. “That’s why names and words always get muddled in my head. But my new in-law is called Sven. It took me a while to get that straight, but now, I don’t call him other names any longer.” I tap my temple with a finger. “Sven. Hello, Sven. Thank you, Sven. How are you, Sven? You see—saved on my hard drive.”

He laughs again. “Glad to hear that. Even though I wouldn’t mind being called Sten or Kent. Especially when I know where the mix-up comes from. Dyslexia is one of those handicaps most people don’t take seriously. But it can be embarrassing for those who suffer from it.”

The novel will be released on July 14, 2022.

You can grab your copy of “How to Bed a Prime Minister”, book 3 of the funny-sunny romance trilogy “Light Hearts”, at the special pre-order and release price on

Amazon (ebook & paperback) or Kobo.

“How to Bed a Prime Minister”—out SOON!

This is it. The third and final book of the Light Hearts series is ready and will soon be released. Many of you have been waiting impatiently for this new rom-com adventure, which tells the tale of Dirk Bormann, the guy who shags faster than his shadow, who collects guys like others collect stamps, who mixes up names, and who doesn’t believe in love. Because… of reasons. Don’t question him. He won’t tell. Or will he?

Anyway, it’s a funny-sunny romance set partly in beautiful Stockholm, partly in its wider archipelago. So, main ingredients: nature. And hygge (if you wonder what that is, check out this amazing Wikipedia-article). And kanebullar, which are those wonderful Swedish cinnamon pastries that are simply to die for. And a solid, earnest university professor. And some friends of the sort we’d all like to have because they’re really BGFF—Best Gay Friends Forever. And of course, Dirk been Dirk, some hot random hook-ups. And quirky situations. And there might even be a royal VIP to make an appearance, but it’s still very hush, hush…

Title: How to Bed a Prime Minister
Series: Light Hearts Trilogy
Release Date: July 14, 2022
Available on: Amazon & Kobo
Formats: Ebook & paperback

You can already pre-order your copy here. The Kobo-link will be up soon, too…

Osteraktion

Der Frühling ist endlich eingetrudelt (zumindest hat er sich in Paris schon von seiner lieblichen Seite gezeigt), also hab ich mir gedacht, es wäre Zeit für eine Osteraktion!

Alle meine Romane sind also auf Amazon für nur €2,90 (im Kindleformat) bzw. €10,90 (Taschenbuch) erhältlich, und das bis Ostern!

Es ist für jeden Geschmack was dabei – Krimis, leichte Romanzen, Literatur… Also schnell rübergezischt zu Amazon, wo ihr ein (zwei, drei, vier…) Exemplar(e) für euch selbst oder als Geschenk fürs Osternest eurer Freunde und Freundinnen erstehen könnt.

Hier die Liste der betroffenen Bücher:

Der gespickte Sarg

Bis dass der Tod uns scheidet

Eine ganz normale Hure

Wie kriegt man einen Millionär ins Bett

Wie kriegt man einen Rockstar ins Bett

Soldes de Pâques

Le printemps est enfin arrivé (du moins, à Paris), alors je me suis dit qu’il était temps de lancer des SOLDES DE PÂQUES !

Tous mes romans en français sont maintenant disponibles sur Amazon pour seulement 2,90 € (format Kindle) / 10,90 € (livre de poche), et ce jusqu’à Pâques !

Alors qu’est-ce que vous en dites ? Pourquoi ne pas se précipiter sur Amazon et en profiter pour s’en acheter un exemplaire, à lire ou à offrir ?

Voici la liste des liens :

“Le cercueil farci”

“Jusqu’à ce que la mort nous sépare”

“Putain ordinaire”

“Comment attirer un millionnaire dans son lit”

“Comment attire une rockstar dans son lit”

Easter Sale

Springtime is here at long last (at least, in Paris, it has arrived), so I thought it was time for a nice lil’ EASTER SALE!

All my novels in English are now available on Amazon for only $2.99 (Kindle format) / $11.99 (paperback), and that until Easter!

So what you say? Why not dash over to your Amazon site and grab a copy either for yourself or for your friends!

Here’s the list of links:

“The Stuffed Coffin”

“Till Death Do Us Part”

“Ordinary Whore”

“How to Bed a Millionaire”

“How to Bed a Rock Star”

Der zweite Band der Trilogie “Leichte Herzen” – jetzt erhältlich!

Seit dem 15. Februar ist auch der zweite Band der Trilogie “Leichte Herzen” erhältlich. Nachdem Ihr die Romanze zwischen Trevor und Chao in “Wie kriegt man einen Millionär ins Bett” mitverfolgt habt, könnt Ihr in “Wie kriegt man einen Rockstar ins Bett” erfahren, wie es dem lieben Karim ergeht…

Eine kurze Inhaltsangabe gefällig? Bitte, gerne.

Ein netter Junge und ein gequälter Rockstar – wie hoch ist die Wahrscheinlichkeit, dass die beiden zueinander finden? Gegen Null, oder? Aber manchmal können ein offenes Herz und ein offener Geist Wunder wirken.

Karim hat Trevor und Chao geholfen, ihre Liebesgeschichte in die richtigen Bahnen zu lenken. Auf ihren Vorschlag hin ist er sogar nach Paris gezogen. Jetzt ist er arbeitslos und ganz allein in der Großstadt, weil Trevor und Chao sich auf eine wichtige Mission aufgemacht haben und Dirk zu seiner Tante Karin nach Schweden geflogen ist.

Karims einzige Hoffnung besteht in einer unerwarteten Mission: Er soll einen berühmten Rockstar herumchauffieren. Das heißt, „berühmt“… Karim mag nur 80er-Jahre-Songs, also hat er keine Ahnung, wer dieser Typ wirklich ist. Und ganz ehrlich gesagt? Man kann nicht behaupten, dass die beiden sich auf Anhieb mögen. Der Mann, der sich Angel Dust nennt, ist mürrisch, verschlossen, arrogant, geradezu feindselig. Er entpuppt sich auch als… umwerfend gut aussehend. Eigentlich Karims Traummann.

Na ja, egal. Diese Zufallskonstellation kann von vornherein zu nichts führen. Ein Chauffeur und sein berühmter Auftraggeber, beide aus verschiedenen Welten, mit gegensätzlichen Charakteren… Und doch ist es vielleicht nicht ganz so schwer, einen Rockstar ins Bett zu kriegen (dazu braucht ihr bloß den erstbesten Groupie zu befragen). Aber wenn man Gefühle und das Herz ins Spiel bringen will? Hat jemand „unmöglich“ gesagt?

Dieser Roman ist die zweite Sommerromanze der Serie „Leichte Herzen“.

Nicht vergessen: Ebenfalls online, die “Rockstar”-Playlist, in der Ihr ganz viele englische und amerikanische Tophits der 80er Jahre findet (und der Roman verrät, warum…)

Le n°2 de la trilogie “Les Cœurs légers” est sorti!

Le deuxième tome de la trilogie Les Cœurs légers a été publié lundi dernier, 31 janvier. Il raconte comment Karim, que vous avez déjà brièvement vu dans le tome n°1, Comment attirer un millionnaire dans son lit, rencontre une rock star et l’attire dans son lit…

Voici le résumé:

Mec gentil rencontre rockstar torturée – quelles sont les chances qu’ils finissent ensemble ? À peu près zéro, n’est-ce pas ? Mais parfois, un cœur et un esprit ouverts peuvent faire des miracles.

Karim a aidé Trevor et Chao à mettre leur histoire d’amour sur la bonne voie. Il a même déménagé à Paris quand ils l’ont suggéré. Maintenant, il se retrouve sans boulot et tout seul dans la grande ville parce que Trevor et Chao partent poursuivre une quête importante et Dirk rejoint sa tante Karin en Suède.

La seule lueur d’espoir pour Karim est une mission inattendue : jouer le chauffeur pour une rockstar célèbre. Ceci dit – « célèbre »… Karim n’écoute que des chansons des années 80, du coup, il n’a aucune idée de qui est ce type. Et honnêtement ? On ne peut pas dire que le courant passe. L’homme, qui se fait appeler Angel Dust, s’avère maussade, renfermé, hautain, carrément hostile. Il est également… incroyablement beau. Pour Karim, l’homme de ses rêves.

Bah. Cette rencontre ne donnera jamais rien. Un chauffeur et son illustre client, tous deux venus d’univers différents, avec des caractères que tout oppose… Et pourtant, atterrir dans le lit d’une rockstar n’est peut-être pas la chose la plus difficile au monde (demandez à n’importe quelle groupie). Se faire une place dans sa tête et son cœur, en revanche ? Quelqu’un a dit impossible ?

Ceci est la deuxième romance d’été de la série Les Cœurs légers.

Vous pouvez trouver le livre sur

Amazon | e-book & broché

Kobo | e-book

Fnac | e-book

Book #2 of the “Light Hearts” trilogy is out!

The second installment in the Light Hearts trilogy has been published and officially launched last Monday, Jan. 31st. It tells the story of how Karim, whom you’ve briefly encountered in book #1 How to Bed a Millionaire, meets and beds a rock star…

Here’s the blurb:

A nice guy meets a tortured rock star—what are the odds they end up together? Close to nil, right? But sometimes an open heart and mind can work miracles.

Karim successfully helped Trevor and Chao get their love story on the right tracks. He even moved to Paris on their suggestion. Now he’s jobless and all alone in the big city because Trevor and Chao are off on an important quest and Dirk has joined his aunt Karin in Sweden. 

Karim’s only spark of hope is an unexpected mission: play chauffeur for a famous rock star. That is, “famous” … Karim only likes 80s tunes, so he doesn’t have a clue who this guy really is. And honestly? You couldn’t say they hit it off immediately. The man who calls himself Angel Dust is surly, withdrawn, haughty, outright hostile. He also turns out to be… stunningly handsome. Karim’s dream guy.

Ugh. Nothing can come out of this encounter. A chauffeur and his illustrious client, both from different worlds, with clashing characters… And yet, to get into a rock star’s bed might not be the most difficult thing on earth (you can ask any groupie out there). To get into his head and heart? Did someone say impossible?

This is the second summer romance of the Light Hearts series.

You can grab your copy here:

Amazon | ebook & paperback

Kobo | ebook

If you wish to read the first reviews, please proceed to the book’s Goodreads page!

new playlist | nouvelle playlist | neue playlist

English | Dear friends, my new novel “How to Bed a Rock Star” will be available next January 31 on Amazon and Kobo. It’s the second book in the “Light Hearts” series, and you will discover the romantic and funny summer love story of Karim. As a little gift, here’s the playlist you might want to listen to while reading the novel…

Français | Chères amies, chers amis, mon nouveau roman “Comment attirer une rockstar dans son lit” sortira bientôt – le 31 janvier pour être précis. C’est le deuxième tome de la série “Cœurs légers”, dans lequel vous découvrirez l’histoire d’amour romantique et humoristique de Karim. Petit cadeau, voici la playlist que vous voudrez sûrement écouter en lisant le roman…

Deutsch | Liebe Freunde, mein neuer Roman “Wie kriegt man einen Rockstar ins Bett” erscheint demnächst – auf Deutsch voraussichtlich Mitte Februar 2022. Es handelt sich um den zweiten Teil der Serie “Leichte Herzen”, und in diesem Roman lernen wir Karim näher kennen und begleiten ihn auf seiner romantischen Reise nach Carcassonne. Kleines Vorabgeschenk, hier findet ihr die Playlist, die ihr euch sicher gerne während des Lesens anhören wollt…